Trésors Perdus: Hyperduel Sega Saturn! Dans l’ombre de Radiant Silvergun…

Si vous êtes fan de shoot et que vous entendez Sega Saturn, normalement vous devriez penser à la légende, l’unique, le cultissime, le chef d’œuvre… Radiant Silvergun. Rare sont les jeux à avoir autant fait l’unanimité, autant auprès des fans que du grand public.

Pourtant, en 1996 sur Saturn, Techno Soft, à qui l’on doit, entre autres, les énormes Thunder Force sur Mega Drive, a accouché d’un certain Hyperduel (qui est en fait un portage de la version arcade sortie en 1993 mais bon passons!).

D’emblée, le jeu en jette pas mal niveau graphique. C’est fin, c’est coloré, c’est beau, alternant phases de shoot spatiales et passages terrestres bien rugueux!

Mais Hyperduel, c’est avant tout un gameplay! C’est fluide, intuitif, rapide, ça claque!

Mais surtout, vous pouvez à tout moment et sur simple pression d’une touche, vous transformez en robot putain ça dééééééééfffffffffffoooooooonnncccceeee!!!!!!!

Avant Transformers les films, il y avait Hyperduel le jeu!

Évidemment, votre puissance de feu sera différente suivant votre état et il faudra alterner judicieusement tout au long de l’aventure pour progresser et vaincre les multiples vagues d’ennemis qui envahissent par moment littéralement l’écran.

Mais je le redis, cette possibilité de vous transformer à la volée en mecha géant, c’est juste grisant!

Au rayon des critiques, on pourra lui reprocher une durée de vie très faible (s’agissant à la base d’un jeu d’arcade…) et une OST quelconque. Je lis également sur beaucoup de test, que les boss sont tous assez facile à battre… Ce n’est franchement pas le souvenir que j’en ai et je pense surtout au Boss du stage 6 qui m’avait vraiment bien casser les cou***es!

Hyperduel, est un shooting 2D à scrolling horizontal de tout premier ordre et sans doute possible, un incontournable sur Saturn!

Si Internet à permis à beaucoup de joueurs de découvrir cette pépite, trop longtemps cachée dans l’ombre de Radiant Silvergun, Hyperduel reste malheureusement une pièce rare et prisée par les collectionneurs, donc difficilement accessible pour la grande majorité des gamers.

Sa cote a d’ailleurs presque triplé en 2 ans, passant de +/- 20’000 yens en 2013 à quasiment 60’000 yens mi 2015, pour une version complète en bon état… C’est 4 fois le prix d’un Radiant Silvergun, qui lui se trouve (encore) sans trop de difficulté…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s