Mais Pourquoi Nintendo à tourné le dos à ses fans de la première heure!?

Si, comme moi, vous approchez dangereusement la trentaine ou plus, vous êtes forcément de la génération dite « Club Do » pour Club Dorothée.
Cela veut donc dire que vous faite parti de l’immense majorité de joueurs à avoir véritablement découvert les jeux vidéos avec la mythique NES de Nintendo.

Pub NES

Premières console de salon destinée au grand public, la Nintendo rencontra un succès gigantesque en très grande partie du à une ludothèque de jeux aussi excellents que variés.
Comment oublier ses premières parties de Duck Hunt, ses crises de rage sur les derniers niveaux de Mario Bros ou l’atterrissage impossible dans Top Gun, les musiques de fous sur Castlevania ou Zelda, le stress d’un Metroid, le cauchemardesque Tortue Ninja, les supers shoot comme Galaga ou Parodius, les parties entre potes sur Double Dragons… Il y a simplement trop de bons souvenirs.

Rendez vous compte, vous avez tout juste 5 ou 6 ans, et un jour, vous ouvrez vos cadeaux de Noël, et vous découvrez la NES! C’est votre première console, est surtout, c’est LA première console, il n’y avait rien avant!!!
C’était juste énorme et croyez-moi, je passais des week end de dingue dessus. Tous les prétextes étaient bons pour jouer!!!

Puis arriva la Super Nintendo!!! Comment vous dire… THE console!!!
Personnellement, je n’ai quasiment jamais retrouver les sensations que la SNES m’avait offert à l’époque! Le simple fait de me remémorer cela me donne des frissons!!!

C’est donc, comme pour la NES, à Noël qu’elle me fut offerte!

Pub SNES

Pack Street Fighter 2 oblige, c’est avec le légendaire jeux de baston que j’ai joué mes premières parties. Mes parents ont été bien inspiré en y ajoutant le non moins cultissime Super Castlevania IV!
3 hits de légende qui ne seront que le début d’un longue liste de titres fabuleux. Brièvement et de mémoire de joueurs comment oublier l’épopée épique d’un Link to the Past ou Secret of Mana? Les combats Goku VS Vegeta dans les DBZ Super Butoden? Les bombes Donkey Kong Country? Les excellents R-Type? Super Ghouls’n Ghosts? Super Metroid? Super Mario Kart? Demon’s Crest? Lost Vikings… Il y en a vraiment trop!!!

La Super Nintendo, à l’instar de la NES, proposera un catalogue de jeux absolument fabuleux!!! Que de souvenirs, que de plaisir, que d’émotion!!! Tout semblaient excellent! Nintendo, c’était ma religion!!!

Puis, au bout d’un temps (au milieu des années 1990), le support CD se popularisa et l’on commença à voir, ça et là, les premières images de synthèses qui clairement, ont calmé tout le monde et enterré très vite le support cartouche, désormais plus qu’obsolète techniquement.

Sega et Sony n’hésitèrent pas une seconde et se lancèrent dans la bataille. Si Sony gagna sans aucun doute possible par KO, la Saturn acquit tout de même une communauté soudée de fans à travers le monde et aujourd’hui encore, la console est appréciée, à juste titre, par beaucoup de joueurs.

Mais pendant ce temps là, Nintendo, fort de ses 2 premiers succès se fit attendre longtemps, très longtemps, trop longtemps… Et après plusieurs reports, beaucoup de rumeurs et de fake… la console pointa le bout de son nez, 3 ans après la sortie de la PS1 et la Saturn.

Pub N64Inutile de tergiverser, la N64 est une immense déception. Et le fan de Nintendo que je fut, eu mal durant un très long moment, tant l’attente et les espoirs placés dans cette console furent grands!!!

Par ou commencer?

> Pourquoi avoir privilégié le support cartouche, quand le CD-Rom le surpasse dans quasiment tous les domaines?
> Pourquoi avoir sorti le console si tard?
> Pourquoi la manette de la N64 est aussi minable?
> Pourquoi, pour une console censée être 2 x plus puissante que la PS1, j’ai du mal à voir la différence?
> Pourquoi, dans tous les jeux, les textures sont floues et il y a du brouillard au loin?

et surtout, IL SONT OU LES JEUX BORDEL!!!???
Non mais sérieux, c’est quoi cette arnaque!!! Alors oui on à droit aux classiques Zelda et Mario, mais c’est un minimum.
Ils sont ou les RPG de légendes, les plates-formes-actions épiques, les gros fighting game de folies, les shoot survitaminés???
La ludothèque de la N64 est juste misérable!!! Oui j’ai passé des après midi de malades sur Goldeneye et Mario Kart 64, oui les Turok sont sympa et après!!!???

On est passé de la SNES sur laquelle un jeu culte sortait quasiment tous les trimestres, à une N64 dont le ludothèque est proche des abîmes de l’espace!!! Le trou noir absolu!!!
C’est une honte, surtout après la SNES, de proposer un catalogue aussi pauvre, sans oublier le fait que la console arrive 3 ans après tout le monde avec un machine plus puissante…

Sony n’en demandait pas tant, et comme la plupart des joueurs de l’époque, nous avions déjà basculé inévitablement sur Playstation.

C’est, selon moi, la première grosse erreure de Nintendo.

Puis arriva la Dreamcast (qui connu finalement le même destin que la Saturn!), suivit par l’immense Playstation 2 qui prendra dignement la relève malgré un prix de lancement très élevé pour l’époque (3.000 francs!).
Microsoft entra dans la danse, difficilement certes, mais avec machine puissante et pas mal de très bons jeux et enfin, comme pour la N64, en bonne dernière, le Gamecube…

Pub GCEtrangement, j’ai tout de suite fait la comparaison avec la N64.
Tout d’abord car elle fut la dernière console à arriver sur le marché. Mais aussi du fait du support utilisé, le Mini Disc, contrairement au reste du monde qui opta sans hésiter pour le DVD-Rom.

Nintendo à toujours, voulu cultiver la différence, un peu comme Apple. Le problème, c’est que les responsables du marketing de la marque à la pomme sont sans doute bien meilleurs que leurs homologues de chez Big N…
Ce qui me fait dire cela est simple. Quasiment tous les défauts de la N64 sont de retour sur le Gamecube!

> Pourquoi avoir privilégié le support Mini Disc, quand le DVD-Rom lui est supérieur?
> Pourquoi avoir, encore une fois, sorti la console si tard?
> Pourquoi, pour une console censée être plus puissante que la PS2 (la référence), je ne vois (presque) aucune différence?

et surtout, ILS SONT OU LES JEUX BORDEL???!!!
Vous aussi vous avez une impression de déjà lu… C’est normal! Mis à part les éternels Zelda et Mario, qu’avons nous? Les Metroid oui! RE4 évidemment! Tales of Symphonia ok! Viewtiful Joe pourquoi pas! Et ensuite?
Vous aussi plus rien ne vous viens à l’esprit? Ajoutez donc les Baten Kaitos, les Star Wars Roque Squadron et le F-Zero GX et c’est tout! Pour la faire courte, le GC c’est une quinzaine de jeux et basta!

Alors désolé, mais quand sur NES et SNES on a des incontournables en tout genre par dizaines et que sur N64 puis sur GameCube on à du mal à arriver à 20 en cumulé… Je ne peux décemment pas l’accepter!!!

Oui le design est sympa, oui l’interface est mignonne tout plein, mais putain je veux jouer à du AAA moi!!! Je n’ai plus 7 ans, je veux de la grosse production, du challenge, un scénario qui passe le niveau maternelle… Quenini chez big N!

En fait, je pense que Nintendo, après la SNES, à développé ses consoles pour un public dont l’âge était compris entre 8 et 12 ans, pas plus.
Les fans de la première heure, comme moi, ont grandi, et plutôt que de s’adapter à nous, Nintendo nous a ignoré et continué a travailler comme si nous nous étions arrêter de grandir.

Là ou Sony, Sega et même Microsoft ont compris que le public évoluait, et donc, de fait, nos besoins allaient changer, Nintendo nous a ignoré, comme si s’était à nous, les fans, de nous adapter à Nintendo et non l’inverse.
Seulement voilà, la réalité du terrain l’a montré, sortir des consoles non en phase avec le public ne peut mener qu’à l’échec! Ce fut le cas de la N64 tout comme pour le GameCube.

S’il y a toutefois une chose que je ne peux enlever à Nintendo, c’est la capacité à surprendre les joueurs, en mal malheureusement, mais à nous surprendre quand même!
Mettez-vous quelques instants dans la peau du boss de Nintendo, et faites le bilan des consoles de salon que vous avez créée.

1/ La NES        = Grande réussite
2/ La SNES     = Chef d’oeuvre
3/ N64              = Gros échec
4/ Gamecube  = Echec

Vous avez don 2 consoles qui ont performé et 2 consoles qui n’ont pas marché.
Qu’on donc en commun la NES et la SNES? Leur catalogues de jeux en béton armé!
Qu’on donc en commun la N64 et le GameCube? Leur catalogue de jeux anorexique!

Quelle conclusion en tirez-vous?
Plus votre console est capable de proposer de bons jeux, plus vous vous assurez la réussite!
A vous aussi ça vous semble évident! Et bien je pense que ce n’est pas le cas chez Nintendo!

En dépit de ce simple constat digne d’un cours d’économie de 6ème, que va faire Nintendo? Sortir la Wii…
Et à quel public s’adresse la Wii? Aux jeunes enfants et aux joueurs occasionnels! A tous donc sauf à nous, les joueurs de la première heure, les jeunes adultes!!!
Et qui sont les plus gros consommateurs de jeux vidéo d’après vous? Les 25 / 35 ans! Donc nous… Pourquoi? Car nous avons grandit avec la NES et SNES et que, étant entrés pour la plupart sur le marché du travail, notre pouvoir d’achat à augmenté!

Est-il encore nécessaire de développer. Ai-je besoin de commenter le fait que la Wii n’est pas HD compatible alors que dans le même temps les ventes de TV HD crèvent le plafond et que le support Blu Ray est en train de rattraper tranquillement le DVD…
Même si les ventes de Wii sont honorables, soyons honnêtes, la plupart d’entre nous ont passé la majorité de leur temps sur PS3 ou XBox 360 voir même PC. Pas sur Wii en tout cas!

Je vous fait grâce de l’énigmatique Wii U…

Nintendo n’ose même plus se présenter à la conférence des constructeur à l’E3! Cela prouve bien qu’il n’ont finalement plus grand choses à nous dire…

Aujourd’hui, je déteste autant Nintendo que je l’eu aimé par la passé.
Comment pourrait-il en être autrement quand on vous tourne délibérément le dos pour s’adresser à d’autres personnes alors même que la Compagnie vous doit en grande partie ses plus belles heures de gloire…

Je ne comprends plus Nintendo et Nintendo ne me comprend plus.
Comment passe on de l’amour à la haine si vite alors que tout est réunit pour que l’idylle ne s’arrête jamais?
Est-ce le fait d’erreurs répétées? Auquel cas je dirai qu’il s’agit d’incompétence… Je ne peux et ne veux le croire venant de Nintendo.

Je pense simplement que Nintendo, à un moment ou un autre, a décidé de changer son fusil d’épaule (sans l’assumer) et a choisi de se tourner vers un nouveau, et surtout, plus large public.
Cela a-t-il était payant? C’est loin d’être certain.

Ce qui est sur en revanche, c’est que big N m’a tourné le dos, à moi mais aussi à des millions de joueurs qui étaient là au départ de l’aventure, nous faisant comprendre que, finalement, nous ne sommes pas grand chose, si ce n’est un outils que l’on utilise au mieux de ses intérêts… Triste conclusion…

(Les plus cinéphiles auront remarqué qu’il s’agit d’une réplique de Predator… Désolé mais je commence à fatiguer là… Il s’agit de mon plus gros post donc bon…)

13 réflexions sur “Mais Pourquoi Nintendo à tourné le dos à ses fans de la première heure!?

  1. Bonjour, moi aussi j’ai découvert le jeuxvideo avec la nes, je comprends que tu veuille jouer a des jeux mature (sous entendu violent ou avec un univers sombre) mais comprenez que nous partageons pas tous les mêmes goûts, j’ai 30ans et la violence qu’on trouve dans les productions actuelles ne m’intéresse vraiment pas, je prefere de loin l’univers nintendo qui est beaucoup plus positif.

  2. Quel article bidon… Tu manques grave d’objectivité, et tu utilises des informations erronées dans le seul but de (mal) argumenter ta rage.

    La NES s’est vendue à un peu moins de 62 millions d’exemplaires et a accueilli environ 820 jeux. Cette console est effectivement un succès planétaire, et une révolution à l’époque.

    La Super NES s’est vendue à environ 49 millions d’exemplaires, c’était donc déjà une régression par rapport à la NES, même si objectivement elle reste un succès, surtout vers la fin de sa carrière où elle continuait à tenir tête aux consoles concurrentes 32 bits. Elle a reçu environ 780 jeux. On peut estimer que le côté enfantin des jeux Nintendo, que tu dénonces, date de cette période, car c’est sur cette console que Nintendo commence à censurer les jeux trop violents (et donc pas sur les consoles suivantes comme tu le dis) ; voyant que cela avait un impact sur les ventes, Nintendo censurera moins par la suite.

    La N64 a été vendue à environ à 33 millions d’exemplaires. Elle est considérée comme un semi-échec, car elle est arrivée trop tard, s’est moyennement vendue, et que les éditeurs tiers ont commencé à l’abandonner au profit de la PS1. Néanmoins nombre de ses jeux se sont extrêmement bien vendus et ont été encensés par les critiques. En revanche, elle a reçu seulement 380 jeux environ, ce qui a également été l’un de ses plus gros points faibles.

    La Gamecube est un échec commercial, répétant les erreurs de la N64. Elle s’est vendue à 22 millions d’exemplaires environ. Pourtant, environ 650 jeux sont sortis sur cette console. Quand tu dénonces un catalogue « anorexique », c’est donc faux.

    La Wii s’est vendue à plus de 105 millions d’exemplaires. Seule la PS2 s’est mieux vendue (154 millions), et la Wii a fait aussi bien que la PS1.
    Ce n’est donc pas un succès « honorable » comme tu le dis. C’est au contraire un succès archi-mondial, et une révolution dans le jeux vidéo par ailleurs (reconnaissance de mouvement, que Sony et Microsoft ont du copier par la suite).
    La Wii a fait revenir certains gamers qui étaient partis chez Sony et Microsoft, a réveillé les ex-gamers qui avaient abandonné le jeu vidéo depuis l’âge d’or de la NES ou de la Super NES, et a conquis les non-gamers, femmes, enfants, adultes, et mêmes seniors.
    Elle a reçu plus de 1200 jeux, auxquels il faut ajouter plus de 350 jeux sur la console virtuelle issus des précédentes consoles Nintendo, Sega et autres.
    Autre statistique intéressante, cette console a vendu plus de 800 millions de jeux. Et toi tu penses que ce sont les « vrais gamers » qui achètent le plus de jeux, et qui donc font le marché ? Ahem.

    La Wii U en est à 6,5 millions de consoles vendues. Elle souffre d’une stratégie marketing défaillante (le grand public ne saisit pas tout de suite la différence avec la Wii), et ne dispose pas d’assez de jeux.
    Mais non seulement ceci est en train de changer, et par ailleurs ses concurrentes PS4 et XBOX1 souffrent du même problème (peut-être en plus grave encore).
    Nous verrons comment cette console s’en sortira, mais elle devrait terminer sa carrière comme la N64, avec donc un semi-succès, semi-échec.

    Enfin, tu déverses ta haine et des tonnes d’erreurs sur Nintendo… sans parler, comme par hasard, des consoles portables. Pourtant, clairement, c’est un marché que le constructeur domine… bein depuis toujours en fait.

    Gameboy : 118 millions de consoles vendues
    Gameboy Advance : 81 millions de consoles vendues
    DS : 154 millions de consoles vendues (2ème console la plus vendue de tous les temps derrière la PS2)
    3DS : 42 millions de consoles vendues (même cette console, considérée comme un semi-succès à cause de la concurrence des smartphones, domine toujours le marché).
    La PSP a été vendue à 80 millions d’exemplaires pour référence, la Vita en est à moins de 9 millions.

    Nintendo est une légende du jeu vidéo, et le restera pendant longtemps encore.

    Eux n’ont pas, ou peu, cédé aux sirènes des DLC payants, des arnaques des jeux identiques qui sortent une fois par an (un FIFA par an, un GTA tous les 2 ans, etc…).
    Certes, les Mario et Zelda sont recyclés sans cesse, mais jamais plus de 2 fois par console pour chaque type de jeu. Et à chaque fois, quasiment, ces jeux sont encensés par la critique, et même par les gamers.

    Et jusqu’à preuve du contraire, chez Nintendo le jeu online est gratuit, alors qu’il est devenu payant sur les PS4 et XBOX1 (quelle honte d’ailleurs).

    Là récemment, les joueurs WiiU se sont plaints de certains problèmes d’interface sur Mario Kart 8 : 4 mois plus tard, une mise à jour gratuite va solutionner ces problèmes, ce qui prouve que Nintendo est à l’écoute de ses clients.

    Alors lire ensuite une connerie aussi énorme que :

    « Ce qui est sur en revanche, c’est que big N m’a tourné le dos, à moi mais aussi à des millions de joueurs qui étaient là au départ de l’aventure, nous faisant comprendre que, finalement, nous ne sommes pas grand chose, si ce n’est un outils que l’on utilise au mieux de ses intérêts… Triste conclusion… »

    Bein franchement, tu devrais avoir honte de tenir de pareils propos.
    C’est débile de subjectivité, et c’est faux, tout simplement.

    1. Cher ami, que tu ne sois pas d’accord avec moi, c’est normal et fort heureusement, tu as le droit d’exprimer tes opinions. Le fait toutefois que tu m’insultes ne me donne pas envie de prolonger le débat. Je pense, de toute manière, que tu n’as pas compris le fond de mon message puisque tu attaches 99% de ton explication sur des chiffre alors que je parle d’attitude et de choix moraux…

      1. Je ne t’ai aucunement insulté. Mes mots sont peut-être virulents, et s’ils le sont trop je te prie de m’en excuser, mais je critique les opinions, pas la personne. Ton billet m’a vraiment saoulé en l’occurrence, car je trouve que tes arguments sont faux et peu objectifs.

        Et je parle de chiffres car c’est essentiellement ce que tu mets en avant (à savoir le nombre de jeux) pour illustrer les soit-disant échecs de Nintendo.

        Tu dis que la GameCube a peu de jeux comme la N64, c’est faux. Tu dis que la GameCube est un échec et la N64 un gros échec, c’est faux, la seconde ayant moins échoué que la 1ère. Tu dis que les jeux sont devenus gamins depuis la N64, c’est également faux, la censure ayant commencé sur la SNES… et s’étant calmé par la suite. Tu dis que la Wii a eu un succès honorable, c’est faux, elle a fait un carton absolu et a enterré la concurrence PS3 et Xbox 360. Tu dis que Nintendo ne respecte pas ses clients, c’est faux.

        Après débattre ou pas… on va en avoir pour longtemps, je suis en désaccord avec absolument tout ce que tu as avancé.

        Les « choix moraux », c’est quoi ? En quoi ceux de Nintendo sont mauvais ? Ils passent leur temps à perfectionner des gameplays subtils, technique et de haute qualité, ils innovent constamment (écran tactile, 3D, reconnaissance de mouvements, jeux « sportifs », aspect multijoueur, gameplay asymétrique, renouvellement constant du concept de jeu de plateforme dont ils sont les maîtres, prises de risque stylistiques pour renouveler les genres – par exemple Link Toon…)…

        Ils privilégient depuis toujours l’expérience de jeu, l’ergonomie, le fun, la convivialité, le respect de leurs franchises phares, font du fan service à gogo, sont à l’écoute des fans et des utilisateurs, ne sont pas vénaux (pas de DLC payants ou peu, consoles toujours parmi les moins chères du marché, pas de rééditions annuelles des mêmes sempiternels jeux, pas de online payant).

        Alors en quoi ont-ils une mauvaise attitude ?

        Tu critiques le choix de conserver des cartouches plutôt que des CD… non mais au secours ! Ca change quoi quand tu joues au jeu de jouer sur une cartouche plutôt qu’un CD, à part… bein rien du tout en fait ? Doit-on détester une marque à cause d’un argument aussi insignifiant ?

        Enfin déclarer que les « vrais joueurs » veulent des jeux adultes, et que Nintendo se fout de la gueule du monde en ayant des jeux trop gamins… je suis désolé mais c’est également faux.

        En l’occurrence les consoles Nintendo plaisent à tout le monde : certains gamers dit « vrais » (parce que Mario Kart leur plaît aussi et qu’un Donkey Kong Country Returns par exemple, c’est un jeu très technique et difficile), les enfants, les familles, les adultes, les seniors, tout le monde en fait. Parce que leurs jeux sont conviviaux, et funs. Et leurs univers sont souvent cartoon, mais pas toujours (Metroid, Fire Emblem, Zelda, Zombi U, Bayonnetta c’est pas plus gamin que Tomb Raider ou Call of Duty).

        A l’inverse, sur consoles Sony et Microsoft, les jeux obsédés de violence, de sang, de racailles, de flingues, de bombes, de morts vivants, de foot et de grosses Ferrari… bein évoquent justement davantage un univers adolescent et immature. D’ailleurs en grande majorité ce genre de jeux ne plaît qu’à des gars de 10 à 35 ans…

        Heureusement qu’il y a du Rayman, du One Piece et du Final Fantasy pour rattraper un peu toutes ces gamineries (parce que oui, les films d’horreurs et jouer à la guerre, bein ça c’est gamin en fait)…

        Voilà, après, chacun son opinion, et surtout, chacun ses goûts. Tu as le droit de dire que tu n’aimes plus Nintendo, y’a pas de souci. Tant que tu t’éclates sur les jeux et les consoles qui TE plaisent, c’est tout ce qui compte, faut de tout pour faire un monde.

        Par contre, si on pouvait donner des opinions sans faire de la fausse propagande, et en restant objectifs et honnêtes, ce serait un peu mieux.

        Voilà, désolé si je t’ai offensé en défendant mon point de vue, et bonne continuation quand même !

      2. Je comprends tout à fait tes arguments.
        Mon article correspond à ce qui me semble être la vérité. Pour résumer, je reproche à Nintendo de s’être adresser à un nouveau public exclusivement, alors que cela n’était pas forcément nécessaire. Rien ne les empêchait de continuer à produire des choses pour un public plus adultes tout en développant des projets pour un public plus jeune. Cette attitude exclusive qui entraina 2 échecs commerciaux importants (N64 et GCube) est je trouve regrettable car très facilement évitable…
        Je pense qu’avec une autre stratégie, nous aurions continué à avoir des hits en quantité sur les consoles Nintendo et je passerai aujourd’hui tout mon temps sur Wii U et non sur PS3/PS4…

  3. Une société doit évoluer. Si elle n’évolue pas, elle meurt. Tu en connais beaucoup des constructeurs de consoles des années 80 qui ont survécu ? SEGA, Atari, SNK, NEC, Commodore ? Ils ont tous échoué. Nintendo est toujours là, parce qu’elle ne s’est pas limitée à viser toujours le même public. On en compte combien actuellement, des « fans de la première heure » de Nintendo ? Ce n’est pas un public significatif à l’heure actuelle, ni qui ne justifie l’investissement qui représente actuellement le développement de jeux vidéo. Ensuite, pour l’expression « fans de la première heure », désolé mais tu n’en fais pas partie. Les fans de la première heure de Nintendo, ce sont les petits yakuza de Kyoto qui jouaient aux cartes Hanafuda au début du 20e siècle. Tu n’as rejoint Nintendo que lors de la transition de l’une de leurs activités vers une autre. Transition qui ne sera peut-être pas la dernière…
    Certes, Nintendo a fait des erreurs, mais ce ne sont pas toujours celles que tu penses. Le mini-DVD de la GameCube, pourquoi n’as-tu pas expliqué en quoi le DVD lui était supérieur ? Les mini-DVD étaient là pour limiter la copie et accélérer les temps de chargement, et il faut admettre que sur ce dernier point, ils remplissaient très bien leur office. En quoi ont-il été une contrainte technique dans la création de jeux ? Quant à la puissance de la GC par rapport à la PS2, il n’y a qu’à voir la différence entre les deux versions de Resident Evil 4, y’a pas photo ! Mais depuis quand la puissance est la clé du succès d’une console ? Bref, ce ne sont que deux exemples d’erreurs que tu cites et qui n’en sont pas.
    Enfin, je pense que comme beaucoup de fans tu confonds deux aspects : la réussite de Nintendo en tant qu’entreprise et la capacité de l’entreprise à satisfaire TES attentes. Les deux ne sont absolument pas conciliables. On l’a bien vu avec la Wii : un succès énorme (t’es gentil avec ton « les ventes de Wii sont honorables », c’est leur plus gros succès niveau consoles de salon !) et pourtant une certaine déception auprès de certains fans. Certes, la Wii U ne satisfait ni le public ni tes attentes, donc dans la situation actuelle, les deux coïncident… Mais sois assuré que s’ils souhaitent s’en sortir, ce qu’ils viseront en premier c’est leur succès en tant qu’entreprise, quel que soit le public, et certainement pas de venir faire plaisir à un petit sous-groupe de leurs fans bien spécifique au détriment de leur propre intérêt…

    1. Ton analyse ne fait que corroborer ma conclusion. Je ne suis en revanche pas du tout d »accord quand tu parles de sous groupe concernant les joueurs de la 1ère heure sur NES et SNES. Nous sommes des millions! Mais, compte tenu de la politique de Nintendo, nous ne représentons désormais plus chez eux qu’une minorité…

      1. Ça prouve bien qu’ils ont raison. Nintendo n’est pas là pour s’adresser à un marché de niche, à une minorité. Mon analyse ne corrobore rien de ta conclusion, elle montre que quand on continue à s’adresser au même public dans un marché qui évolue comme celui-ci, on meurt ! Nintendo avait bien raison de ne pas faire ça !

      2. Je suis 100% d’accord sur le fait que Nintendo s’adresse également à un autre public. Ma question est plutôt, pourquoi ne s’adresse-t-il plus à nous, les trentenaires qui ont grandit avec la NES et SNES? Se vendre auprès d’un nouveau public n’oblige nécessairement pas de tourner complètement le dos à un autre…

      3. Nintendo a justement un public très diversifié, ça a été un atout de l’élargir à l’époque de la Wii mais c’est aussi un handicap quand il s’agit de faire le grand écart pour satisfaire tous ces publics à la fois.

        Alors effectivement, Nintendo n’a pas les ressources pour satisfaire les old-school gamers trentenaires autant qu’avant, tout en visant d’autres publics à la fois. C’est simplement une question de moyens.

        MAIS on ne peut pas dire qu’elle nous tourne le dos ! Les deux Mario Galaxy sont des merveilles pour les joueurs comme nous. Les trois Metroid Prime sont des perles. Mario Kart 8 possède de grandes qualités ludiques et permet tout autant de s’y adonner à haut niveau, le prochain Zelda s’annonce très ambitieux pour satisfaire les fans sans parler de Starfox ou de nouvelles idées comme Splatoon. En tant que joueur de longue date et bientôt trentenaire, je suis comblé par la qualité de ces propositions. Franchement, je ne sais pas ce qu’il te faut… Je pense que tu te fais avoir par le miroir déformant de la nostalgie, et que du coup, sans le vouloir, tu y perds un peu en honnêteté.

    2. Je rebondis juste sur la fin de ton message :

      1. Comment peut-on dire que la Wii ne satisfait pas le public ?

      Sur les 12 jeux vidéos les plus vendus de tous les temps, 5 sont des jeux Wii (et 10 des jeux Nintendo) !

      Les Twilight Princess, Mario Galaxy 1 et 2, Mario Kart, Super Smash Browl, Metroid Prime 3, Xenoblade Cronicles, DBZ Tenkaichi 3, DK Country Returns, Sonic Colours, Okami, Monster Hunter, Wii Sports… n’ont-ils pas été encensés par la critique ET le public (indice : la réponse est « si »).

      2. Comment peut-on dire que Nintendo se fout de faire plaisir à leurs fans de la 1ère heure ? Tu as vu le nombre de franchises différentes qu’ils possèdent ? Tu as vu combien ils chérissent ces franchises ? Tu as vu le fan service d’un Smash Bros ou d’un Mario Kart ?

      Entre un Kirby et un Zombie U, un Wii Fit training et un Starfox, un NintendoLand et un Hyrule Warriors, un Pikmin et un Kid Icarus, un Pokemon et un F-Zero, y’a quoi en commun ?

      Bien sûr que la priorité de Nintendo c’est la prospérité de l’entreprise, comme tous les business en fait. Mais t’as pas l’impression que justement ils font ça avec une certaine éthique et une certaine passion ?

      Que non ils ne négligent personne puisqu’au contraire ils ratissent super large pour essayer de plaire, certes au plus grand nombre, mais aussi et surtout à… quasiment tous les types de gamers ?

      Et que c’est peut-être pour ça qu’ils durent depuis aussi longtemps, tout simplement ?

  4. bonjour replaynvalue. J’ai, moi aussi, connu les jeux vidéo grace à la Nes et la Snes et j’ai longtemps ressenti quelquechose de similaire a ce que tu décris… la N64 ne faisait pas le poids face à la ps1, et j’me suis senti « trahi » par Nintendo qui nous pondait si peu de jeux et surtout qui n’etaient pas forcement l’evolution que j’imaginais des licences qui m’avaient conquis sur snes… J’ai donc revendu ma 64 et j’me suis acheté une play pour jouer a toutes les grosses licences de l’epoque (tekken, tomb raider…) et tester de beaux jeux de plateformes (spyro, hercule..). J’etais plutot content de ma play, mais j’me suis quand meme petit a petit désintéressé des jeux vidéo… Je n’ai pas eu envie d’acheter la play 2 et je n’ai quasiment pas entendu parler de la gc et de la xbox…. Je ne me suis re-interesse aux jeux video que bien plus tard, lors de la sortie de la fameuse wii et de deux nouveaux jeux mario dont super paper mario. C’est ce jeu qui m’a réconcilié avec Nintendo et avec les jeux vidéo en général. Le premier mario en 2d sur une console de salon en presque 15ans… Nintendo n’avait pas oublié ses fans de la première heure 🙂 Quant à la wii u c’est Super Mario 3D world qui m’a convaincu de l’acheter. Et rien que pour ce jeu ca en valait la peine. Un mario en 3D et en haute definition qui se joue comme un mario en 2d… Moi qui était réfractaire aux mario en 3D, je decouvre en 2014 le genie de titres comme sunshine, galaxy et galaxy 2… Alors certes, en achetant une console nintendo on n’investit pas dans une console dernier cri d’un constructeur de tv ou de pc avec une multitude de jeux (que l’on retrouve generalement d’ailleurs sur pc) mais on investit dans une console qui a une âme…. Et dont les jeux la feront tot ou tard entrer dans l’histoire… la demarche de sony c’est l’obsolecence programmée. Qui voudrait d’une ps1 ou d’une ps2 aujourd’hui? Meme une ps3 franchement…. Nintendo c’est tout l’inverse… Et c’est grace à LEURS jeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s