DMC > Version Son of Sparda & conclusion

Puisque je suis dans DMC en ce moment et accessoirement très friand de versions collector… Voici quelques photos de l’édition limitée du jeu disponible uniquement en Europe et dans les magasins Micromania pour la France.
Outre un boîtier carton blanc plus épais, le pack comprend: le jeu, des DLC supplémentaires et le collier de Dante taille réelle.
Un collector plutôt classique donc au regard du contenu mais qui a le mérite d’exister et d’être proposé au tarif de 69€ ce qui est plutôt cool, surtout en période post Noël…

Un dernier mot enfin sur ce reboot.
Dans l’attente de prochains DLC (notamment celui de Vergil!), j’ai donc passé pas mal de temps en mode new game + afin de débloquer tous les bonus et habilités de Dante afin d’être en mesure de me fritter en mode Son of Sparda (mode very hard).
S’il est clair que l’intérêt d’un tel mode de difficulté permet de rallonger considérablement la durée de vie de manière finalement très artificielle (la campagne solo se finit en 8h), je me demande sincèrement si les développeurs ont beaucoup joué à ce mode de difficulté!!?? C’est PUTAIN de chaud!!! Il y a 2 fois plus d’ennemis, plus résistants, avec de nouvelles attaques et vous prenez 2 fois plus de dégâts!!! Je ne suis pas contre le challenge mais là, on frise la torture. Rien que le premier niveau est hardcore avec un Dante boosté au max!!!
Prenez par exemple la série Dark Souls & Demon Souls (j’ai fini les 2), c’est très très dur mais avec de l’entraînement, du temps et de l’investissement, on avance et le jeu devient de plus en plus abordable et plaisant.

Avec DMC en mode Son of Sparda, c’est juste le contraire! Impossible de ne pas prendre de dégâts à cause du nombre d’ennemis démultiplié, d’une caméra parfois capricieuse, de bugs de collision… J’ose à peine imaginer le jeu dans son mode extrême ou Dante meurt en 1 coup…

Bref, le challenge c’est bien mais la torture ça l’est moins. Si vous vous attaquez à DMC en mode very hard ou plus, je vous conseille donc d’être prêt à accepter de vous faire péter la rondelle bien comme il faut et pas qu’un peu…

Enfin, et j’en terminerai par-là, comme je l’ai furtivement écrit dans mon précédant post, DMC reste un excellent beat them all avec un gameplay complet, fluide et bien huilé. Même s’il n’est pas renversant de beauté, ça tient quand même la route, les musiques punk/rock/metal donnent le tempo, la VF assure (pour une fois) et certains niveaux sont vraiment originaux et bien décalés. Je trouve donc vraiment regrettable que tous les défauts que j’évoquais soient présents un peu comme le nez au milieu de la figure car, avec un minimum de bon sens, ils auraient pu être gommés assez facilement.

A l’instar d’un RE6, DMC Devil May Cry version reboot 2013 est un bon beat them all mais c’est tout. Reste à savoir si cela suffit à une licence aussi Dantesque !!!???

AtilA

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s